0

ARCTIC
Joe Penna

Il y a une certaine logique mercantile, après l’espace de Gravity et l’océan d’All is lost, à voir désormais débarquer sur nos écrans un survival se situant dans un climat [...]

0

CRAWL
Alexandre Aja

Faut-il s’étonner de voir Alexandre Aja revenir au cinéma d’horreur minimaliste de Haute Tension, qui lui a ouvert les portes des Etats-Unis il y a presque quinze ans déjà ? Pas [...]

0

FACE À LA NUIT
Wi-ding Ho

Face à la nuit souffre de la trop grande confiance que son réalisateur a placée dans un scénario démesurément ambitieux où il s’agirait de montrer que l’existence de son protagoniste [...]

0

GOLDEN GLOVE
Fatih Akin

Devant ce véritable bestiaire de la glauquitude, on ne sait jamais s’il faut rire ou pleurer. L’obscénité n’est pas loin, mais ce n’est pas celle de Golden Glove qui [...]

0

YVES
Benoît Forgeard

Il y avait dans le pitch d’Yves (un réfrigérateur doué d’Intelligence Artificielle s’émancipe) un vrai potentiel d’espièglerie et de poésie, tant visuelle que [...]

0

ZOMBI CHILD
Bertrand Bonello

Il y avait un très beau terreau dans le projet Zombi Child de Bertrand Bonello. Déjà cette promesse de revenir aux sources d’une mythologie Haïtienne distordue par George Romero il y a [...]

0

PARASITE
Bong Joon-ho

L’analogie de Parasite avec la précédente palme d’or, Une affaire de famille, est évidente. La pauvreté, la marginalité, la tromperie et l’indéfectibilité des liens familiaux, [...]

0

LE CHOC DU FUTUR
marc collin

C’est la fin des années 70, le rock règne en maître. Dans son sillage, quelques déclinaisons pop (le disco, le yéyé…) squattent les ondes. La sacro-sainte guitare demeure au centre de tout [...]

0

SYBIL
Justine Triet

Comment en vouloir à Justine Triet d’avoir abandonné la comédie bordélique pour embrasser le drame pur et dur ? Comment lui en vouloir d’avoir à nouveau fait appel à ce qui est sans [...]

0

ESCAPE GAME
Adam Robitel

Le seul (petit) mérite de Escape Game tient à l’efficacité de ses péripéties, que ne renieraient pas les amateurs de Fort Boyard. Qu’on se rassure toutefois, pas de Père Fouras ici, [...]