SBRBS
by lust & gold

Voici que la tranquille zone pavillonnaire, parfaite avec ses jardins fleuris et proprets, est dérangée tout à coup par le boucan impertinent de SBRBS. En affichant la notion de suburbs dans son nom, que l’on pourrait rapprocher de quartier péri-urbain en Français, voire – dans notre cas précis – banlieue résidentielle tendance chicos, et dans l’imagerie (photos affichant un ennui décadent, clips classieux) composant leur univers, les Rennais revendiquent un désœuvrement mêlé d’effronterie post ado, une sorte de spleen allant de pair avec une vie réglée par les conventions. Ainsi dans l’EP By Lust & Gold, la fête bat son plein, superficielle comme il se doit, mais l’ennui transpire de cette jeunesse insouciante dans le ton qu’elle emploie, volontiers empreint d’une nonchalance un peu blasée. En réaction surgit d’entre les cocktails et les paillettes un rock volontiers gras, comme un blouson de cuir clouté jeté sur les épaules d’un corps alangui et fondamentalement pop.

François Armand

SBRBS / by lust & gold (France | 18 octobre 2019)

 

 

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.