AU CHAMP DES MORTS
dans la joie

Dans la Joie est un gouffre. Vous y perdre revient à chuter au cœur de ténèbres insondables, fétu de paille concassé par des rythmes sans concession. Le groupe Au champ des Morts tire sa force (et son nom) d’un lieu-dit Auvergnat dans lequel ont été découvertes des tablettes d’argile d’écriture cunéiforme. Inspirés par une poésie sauvage et désespérée qu’ils hurlent avec leurs tripes, ils nous submergent de leur mélancolie. Guidés par des harmonies automnales et crépusculaires – à moins qu’il ne s’agisse d’une aube improbable percée par la lumière de l’étoile du matin – nous errons dans le monde dévasté. L’indicible Dans la Joie accomplira ce même petit miracle que celui révélé par le Caravage en son temps dans la peinture : faire ressortir la plus ténue des lueurs comme si c’était un soleil resplendissant.

François Armand

 

 

 

Laisser un commentaire (soumis à modération)

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.