LAISSEZ BRONZER LES CADAVRES
Hélène Cattet & Bruno Forzani

EnterreObjet filmique non identifié. Les réalisateurs Hélène Cattet et Bruno Forzani ont une place à part dans le cinéma français. Ces fondus de cinéma italien bis des années 60 et 70 (Léone, Argento, Bava) sont tombés très  tôt dans la marmite et ne semblent pas décider à en sortir. Chaque film est un véritable tour de force graphique, véritable leçon de cinéma pour directeur photo, monteur ou metteur en scène en manque d’inspiration. Et le public dans tout ça ? Même les amateurs de ce type de cinéma pourront regretter un hommage trop appuyé virant le plus souvent au défi technique ou au tour de force esthétique. Une chose est sûre, on ne pourra jamais leur reprocher un abus d’académisme. Comme dans leurs précédents films, le soin excessif accordé à l’image finit par lasser (avoir une bonne idée c’est bien mais une fois suffit) et prend le dessus sur cette adaptation du roman du même nom de Jean-Patrick Manchette. Gageons pour leur prochain film qu’ils se débarrassent un peu de leurs fantômes italiens et que leurs talents nous explosent moins à la figure.

Ivann Davis

| 18 octobre 2017 | France

 

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.