Alt-J
relaxer

Les hipsters (changez moi ce look, pitié) les plus talentueux de la planète reviennent en catimini après l’énorme déception This is all yours. Relaxer porte bien son nom : ses rythmes se jouent de la pointe des pieds, les guitares se grattent du bout des doigts, et le trio se met à marcher sur des oeufs folk, voire ambiant, le tout avec une grâce qu’on espérait (déjà) plus. Malins, les Alt-J n’oublient tout de même pas de décocher deux ou trois hymnes pop qui achèvent d’équilibrer un album qui, bien qu’un ton en-dessous de An awesome wave, brille de son audace lumineuse.

François Corda

 

 

Laisser un commentaire (soumis à modération)

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.