THE SACRIFICE
the sacrifice

Pop décadente ou cold wave joyeusement psychédélique ? The Sacrifice est tout cela à la fois… et tellement plus. Evoquant par sa pochette pop art les couvertures de revues de science-fiction (type Weird Tales, Strange…) ou de comics, le groupe français se réapproprie l’héritage des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix pour le réinventer. Loin de l’électro froide et implacable de Perturbator ou codifiée de Carpenter Brut, évitant les solos de guitare interminables ou de saxophone éclairé au néon, les nappes synthétiques absorbent tout à travers un univers décalé et absurde. Avec cet album éponyme, le duo synthétise finalement une myriade d’influences (y compris issues des musiques extrêmes) dans un ensemble pétillant et retro-futuriste.

François Armand

The Sacrifice / the sacrifice (France | 30 novembre 2018)

 

 

Laisser un commentaire (soumis à modération)

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.