MARK DEUTROM
the blue bird

Dans le désert sec et aride une vibration emplit l’air : celle de la guitare de Mark Deutrom. Album d’un compositeur, producteur et multi-instrumentiste émérite, il était à craindre que cet oiseau-là ne soit qu’une suite de morceaux techniques destinés à des oreilles expertes. The blue bird est tout l’inverse, tant les paysages offerts par ce rock progressif aux intonations blues sont riches et variés. L’ancien membre des Melvins procure une large palette d’émotions psychédéliques, parfois transcendées par une voix irréelle aux accents floydiens, convoque une production très ample, véritable cinémascope musical, et hypnotise, au détour d’un canyon, avec un saxophone très jazzy, comme pour mater les serpents à sonnettes alentours.

François Armand

Mark Deutrom / the blue bird (Etats-Unis | 4 janvier 2019)

 

 

Laisser un commentaire (soumis à modération)

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.