FUNNY UGLY CUTE KARMA
before it was cool

Le duo terrible Funny Ugly Cute Karma amène un vent revigorant dans le metal français avec un premier EP, Before it was cool, joyeusement foutraque. Le combo bondit d’un univers à un autre allègrement, du rock à la funk, d’une voix claire et douce au hurlement guttural le plus convaincant  (sacrée performance de la chanteuse Adeline), de refrains très âpres à des couplets presque rappés sans aucun complexe. En évitant les lieux communs habituels des genres extrêmes (horreur et pestilence en gros),  voire en s’en amusant totalement par l’introduction d’un certaine irrévérence (le nom du groupe est évocateur) et d’une écriture plus poétique, le groupe Français dénote et se définit par un état d’esprit, bricolé, libre et mélodique, plutôt que par un style figé. Pour preuve cette reprise de System Of A Down, définie immédiatement par une de ces mélodies caractéristique du groupe Californien, que Funny Ugly Cute Karma réinvestit totalement avec un son paradoxalement léger et minimaliste.

Parfois déstabilisant, Before it was cool offre une bouffée d’air frais dans un milieu où l’on a de plus en plus souvent tendance à se prendre au sérieux et à vouloir à tout prix produire un son un peu trop propre.

François Armand

Funny Ugly Cute Karma / before it was cool  (France | 12 octobre 2018)

 

 

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.