LE BONHOMME DE NEIGE
Tomas Alfredson

EnterreAdapté du roman de Jo Nesbø, cette histoire de tueur dont les crimes sont motivés par les chutes neigeuses et qui les signe avec un bonhomme de neige a de quoi faire sourire. Un thriller involontairement drôle mais surtout une adaptation catastrophique. Le réalisateur avouait ne pas avoir eu assez de temps de tournage, que le scénario était incomplet lors du premier jour et qu’il s’est retrouvé au montage avec des scènes manquantes. On le croit sur parole. Un long métrage totalement décousu avec des aberrations scénaristiques (ou est passé Val Kilmer ?) laissant des trous béants se traduisant à l’image par un montage à la serpe. On retrouve quelques une des figures éculées du genre, le flic génial mais alcoolique, la jeune recrue férue de technologie, les politiciens libidineux, un tueur à l’enfance traumatique, des personnages très originaux et dont l’interprétation (peut-on vraiment leurs en vouloir ?) laisse parfois à désirer. Où est donc passé Tomas Alfredson, le réalisateur de Morse et de La Taupe ? On suspectera tout de même les studios d’avoir une part importante dans cet échec.

Ivann Davis

| 29 Novembre 2017 | Suède

 

Laisser un commentaire (soumis à modération)

Commencez à écrire et validez pour lancer la recherche.